Andrew Taylor Still (6 août 1828 à Jonesboro 12 décembre 1917) est le fondateur du concept thérapeutique de l’ostéopathie. Il est également le fils d’Abram Still (médecin et prêcheur protestant méthodiste). Il est originaire du Kansas (États-Unis).

Il grandit parmi les pionniers de l’ouest américain, au contact de la nature sauvage. Andrew devient « médecin » par expérience, en suivant son père, à une époque où les remèdes sont aussi destructeurs que salvateurs. Il pratique la chirurgie, soigne notamment les blessés de la guerre de Sécession et les indiens. Il est d’un caractère fort, intéressé autant à la spiritualité qu’aux questions politiques et sociales de son temps.

En 1848, il commence ses études de médecine dans le Missouri au sein de l’université de Kansas City. L’enseignement médical le laisse sceptique. Sa parfaite connaissance des lois physiques, de l’anatomie et de la physiologie appliquée à la médecine lui permettent de redécouvrir l’art manuel et de parfaire.

En 1865, une épidémie de méningite cause la mort de quatre membres de sa famille, dont trois de ses enfants. Still est déchiré par l’impuissance de la médecine. Traumatisé par son impuissance face à la maladie, il met toute sa détermination à trouver un procédé pour soigner plus efficacement. Il termine sa formation au Kansas College of Medicine and Surgery.

Le 22 juin 1874 âgé de 46 ans, il rompt définitivement avec la médecine orthodoxe qui n’a jamais vraiment répondu à ses espérances et expose ses théories et résultats sur l’ostéopathie. Ce jour du 22 juin 1874, il dit avoir eu une vision, lui confirmant que l’homme avait été créé avec tous les fluides et tous les onguents lui permettant de s’auto-guérir : « Le corps est la pharmacie de Dieu ». Il établit alors les grands principes de l’art ostéopathique : « La structure gouverne la fonction« .

De 1878 à 1885, Still va acquérir une très grande renommée de l’État du Missouri à l’État du Kansas.

En 1892, The American School of Osteopathy est créé à Kirksville. C’est le premier collège américain d’ostéopathie mais aussi le premier établissement de ce type dans le monde. Il constitue la reconnaissance officielle de l’ostéopathie dans l’État du Missouri.

Entre 1898 et 1900, Still publiera quatre livres et se retirera ensuite de l’enseignement. En 1914, il est atteint d’un ictus.

Le 12 décembre 1917, le « Bon Docteur » meurt à l’âge de 89 ans.

A.T. STILL Fundador de la Osteopatía (6 de agosto, 1828 – 12 de diciembre , 1917)

  • El osteópata piensa, si razona bien, que orden y salud son inseparables, y que cuando el orden existe en todas las funciones, la enfermedad no se puede instaurar.
  • En primer lugar, con el ajuste normal de la estructura ósea, el osteópata busca la perfección fisiológica en la forma, de manera que las arterias puedan entregar la sangre necesaria para nutrir y construir, y que todas las venas puedan llevar todas las impurezas que condicionan la renovación. (Ley de la arteria)
  • La estructura gobierna la función.
  • El Osteópata inicia sus investigaciones y continúa con su cuestionario hasta conocer qué parte del cuerpo tiene el problema.